Pour mieux s’alimenter et mieux se connaître, devenons AMAPiens

panier-deteL’alimentation est au centre de nos vies et nos envies, elle est ce que nous sommes, elle se partage, elle fait vivre la société, consommateurs et producteurs.

Le monde industriel fait consommer des produits de qualité critiquable. Ses moyens de production et de transport émettent beaucoup trop de carbone. Les herbicides et les pesticides ont un impact direct sur notre environnement et notre santé. Des effets négatifs se répercutent sur le plan économique et sociétal, car faire du « low-cost » ça coûte finalement très cher!

Mais il n’y a pas de fatalité, comme toujours. Nous sommes libres de refuser les pommes qui viennent du Pérou, la viande de Nouvelle-Zélande, et le lait du Canada. Nous sommes libres de soutenir d’autres circuits plus proches et plus durables qui offrent une alimentation saine et responsable. C’est d’ailleurs le choix de beaucoup de nos concitoyens qui soutiennent les AMAPs, et qui passent du statut de consommateur à celui de « consomm’acteur ».

Alors une AMAP, qu’est ce que c’est au juste?

AMAP veut dire Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne. Chaque association est composée de producteurs locaux  qui fournissent toutes les semaines de bons produits aux adhérents. Les produits sont nécessairement bios et de saison, comme les fruits et légumes, mais on peut y trouver aussi de la viande, du lait, des œufs, du miel, du fromage, du pain, etc. Les prix sont abordables car la vente est sans intermédiaire. Une AMAP fait partie de l’économie réelle ; elle cherche l’équité entre producteur et consommateur.

Chaque personne qui souhaite s’approvisionner dans une AMAP paye l’adhésion annuelle à l’association, et passe différents contrats avec les producteurs. Par exemple: je m’engage à acheter 1 panier de légumes, 1 litre de lait et 12 œufs chaque semaine pendant 3, 6 ou 12 mois, et je passe aussi d’autres contrats avec le producteur de viande et de fromage régulièrement en fonction de mes besoins. Un rendez-vous hebdomadaire est donné pour que tout le monde puisse récupérer ses paniers.

Ce système fonctionne très bien car les producteurs et les consommateurs s’engagent dans le temps. Ainsi les producteurs ont la garantie de vendre leur production dans les prochains mois, et les consommateurs sont assurés d’avoir à manger localement toute l’année. C’est grâce à la notion d’engagement dans le temps que ce système trouve sa force.  Voilà plusieurs années que des producteurs vivent grâce aux contrats des AMAPs ; encore une preuve que l’on peut faire autrement à l’échelle locale.

Des paniers et plus encore?

Une AMAP est aussi le moyen pour les producteurs de se convertir au 100% bio sur une période d’un ou deux ans. L’idée est de permettre aux membres de produire de façon irréprochable. L’association accompagne la mise en œuvre autour d’une charte qui rassemble des valeurs et des principes d’agro-écologie, de juste prix, de confiance et de transparence.

Une AMAP, c’est souvent convivial, où l’on rencontre des personnes venant de milieux différents avec lesquelles on boit un café. Beaucoup d’adhérents disent qu’une AMAP c’est plus qu’un service de paniers car il y a une dimension humaine que l’on ne retrouve pas ailleurs. On y échange plein de conseils de jardins, des points météo, les nouvelles des villages aux alentours, des recettes de cuisine, etc. C’est aussi  un lieu d’entraide pour les producteurs, qui peuvent se soutenir mutuellement lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans leur exploitation.

On dénombre un grand nombre d’AMAPs sur le territoire ; autour de Charny il y en a deux en pleine activité que nous vous invitons à visiter sans délais.

AMAP Chant-ouanne à Prunoy: http://www.amapp-chantouanne.fr/

AMAP des Quatre Saisons à Melleroy: http://www.avenir-bio.fr/fiche_amap,amap-des-4-saisons,469.html

Vous aimerez aussi...